le logo de Socratic point Dev

Petit guide du parfait chercheur d'emploi

dimanche 20 février 2022 par SocraticDev

Les employeurs déploient des efforts considérables pour s'assurer d'un match parfait dans le processus de recrutement. Mais qu'en est-il des chercheurs d'emploi?

Le marché du travail est devenu beaucoup plus convivial pour les chercheurs d'emploi. Néanmoins, il ne faut pas croire que les employeurs soient prêts à embaucher n'importe qui. Surtout pour les emplois exigeant un haut niveau de qualification.

Un mauvais jumelage entre employeur et employé est une perte nette pour les deux parties. Par exemple, un développeur qualifié quittera rapidement une firme lui demandant d'offrir un support téléphonique à ses usagers. Ou un studio spécialisé dans le web ne saura comment tirer partie d'un programmeur tenant mordicus à ne coder qu'en Cobol (un langage de programmation très ancien).

Communiquer votre histoire - ce qui vous rend unique

Soyez prêts à vous vendre. Un CV est insuffisant. Soyez en mesure de vous résumer en 10 secondes.

Le premier devoir du candidat est d'apprendre à se connaître ; connaître ses forces et son identité. C'est rapide 10 secondes, alors allez droit au but : "voici d'où j'arrive et voilà qui je suis". Ensuite, faites le lien avec le poste pour lequel vous postuler. En quoi êtes-vous la personne idéale pour combler ce poste?

Attention! votre histoire devrait être réutilisable. Dans le cadre de votre métier, vous rencontrez souvent de nouvelles personnes. Profitez de ces occasions pour affûter votre auto-présentation!

En passant, si vous avez travaillé quelque temps comme exterminateur, vous pouvez omettre ce point de votre "elevator pitch". À moins de vouloir qu'on vous étiquette comme le tueur de vermines...

Sachez à qui vous vous adressez

Avant de prendre la parole, il est primordial de connaître votre auditoire. Parlerez-vous à des gens ayant un background technique ou à des gestionnaires?

Il est acceptable de demander le noms de personnes qui seront présentes lors des rencontres. Il est tout aussi acceptable d'effectuer une recherche sur LinkedIn.com pour découvrir leurs parcours.

Adaptez votre façon de vous vendre. Mettez-vous dans la peau de votre auditoire. Quelles sont leurs besoins? Pourquoi sont-elles à la recherche de nouveaux talents?

Faite valoir vos compétences fondamentales

Par rapport aux compétences techniques hyper spécialisées, des compétences fondamentales valent davantage. Assurez-vous de ne pas vous peindre dans un coin!

Pour un développeur, le piège serait de s'être cantonné dans une niche très précise où il excelle. Par exemple, on voit parfois des développeurs se définir comme développeur .Net. Est-ce qu'avoir uniquement travaillé dans l'écosystème Microsoft représente vraiment un avantage vis à vis un développeur plus flexible? Être capable de s'adapter aux outils technologiques utilisés par différentes organisations est une force.

Des compétences fondamentales vous permettront d'apprendre et de maîtriser plus rapidement les technologies utilisées dans votre nouvel emploi. Par exemple, cette organisation utilise un autre fournisseur infonuagique que celui dont vous avez l'habitude d'utiliser? Pas de problème car vous connaissez les fondements de l'infonuagique et vous allez rapidement être en mesure de repérer les ressources équivalentes dans le nouvel écosystème.

exemples de compétences fondamentales en informatique

  • algorithmie et structure de données
  • programmation orientée-objet
  • modèle OSI
  • principes SOLID

Des compétences vraiment fondamentales

Par-delà des compétences techniques, le savoir-être est probablement la quintessence des compétences.

Êtes-vous en mesure de collaborer avec d'autres gens? Comment réagissez-vous à des situations complexes et problématiques?

Aucun projet non-trivial ne peut être mené à terme par un développeur seul. Vous aurez donc à travailler avec d'autres développeurs, des gens d'affaires et, peut-être même des clients.

Soyez prêts à expliquer, à l'aide d'expériences passées, comment vous avez atteint des succès malgré les difficultés inhérentes aux projets complexes auxquels vous avez participés.

communication

On parle de communication de multiple façons. Pour moi, le plus grand défi de la communication est l'écoute. Je confesse que j'ai souvent le réflexe de parler davantage que je n'écoute. Parfois même couper la parole à mon interlocuteur. Bien sûr c'est un péché, mais dès qu'on prend conscience de l'importance de la communication. Chaque échange avec autrui devient une possibilité de s'améliorer.

empathie

Savoir se mettre dans la peau d'autrui est une qualité qu'on appelle l'empathie. Une fois votre 'elevator pitch' maîtrisé, concentrez-vous sur celui de vos partenaires.

"You can observe a lot by just watching." -- Yogi Berra

Le but de l'entretien, pour les deux parties, est de déterminer si c'est un match parfait. Est-ce que les besoins de l'employeur seront satisfaits par le candidat? Est-ce que le poste et l'organisation permettra au candidat d'atteindre ses objectifs personnels et ses objectifs de carrière?

Ainsi, il faut écouter l'autre partie avec une parfaite attention.

Ce qui est dit et ce qui ne l'est pas.

Par exemple, si le recruteur ne parle que des avantages sociaux du poste : vacances, assurances, etc. Il faut se demander pourquoi on ne nous parle pas des défis technologiques du poste en que tel. (Bien sûr, si la nature du travail vous importe peu et que vous êtes justement à la recherche d'une position vous permettant d'être souvent en vacances, alors c'est un match parfait ...)

Faite vos recherches sur l'organisation

Le candidat doit s'informer sur l'organisation pour laquelle il postule. Quel est leur domaine d'affaires? Quels sont ses principaux clients? Qui sont ses fondateurs? leur histoire?

Habituellement, une lecture rapide du site web de l'organisation est suffisante pour vous préparer.

Posez des questions

Un candidat posant des questions est le signe d'un candidat intéressé par le poste.

Ayez une banque de questions à poser à votre interviewer. Le déroulement de l'entretien vous permettra de déterminer, dans le feu de l'action, lesquelles sont pertinentes à poser.

C'est un moment crucial pour déterminer si l'organisation est un match parfait pour vos attentes.

Assurez-vous d'avoir activé votre bullshit detector. Si une réponse est vague ou si c'est du jargon corporatif, il est acceptable de mentionner poliment à l'autre partie que sa réponse ne nous satisfait pas.

Choisir d'aller de l'avant est une décision trop importante pour votre vie. Il est sage de passer son tour si les premiers contacts ne vous satisfont pas.

Pratiquez pratiquez pratiquez

C'est en interviewant régulièrement que vous deviendrez meilleur.

N'attendez pas d'être sans emploi avant d'entrer en action.

Il n'y a rien de déloyal à discuter avec des recruteurs des besoins des organisations qu'ils représentent. Cela vous permet d'avoir un portrait adéquat du marché du travail pour votre profil.

Bien sûr, les médias répètent que les employeurs s'arrachent les employés. Mais c'est un portrait général du marché de l'emploi. Est-ce que tous ces postes à combler sont des rôles qui vous permettront de vous épanouir? Je ne crois pas.

Au fur et à mesure que vous prenez de l'expérience, l'éventail des rôles pouvant vous convenir se restreint. Vous connaissez de plus en plus la réalité du secteur. Vous avez des critères de sélection et des objectifs plus précis.

Ne laissez pas passer la chance de décrocher un rôle taillé sur mesure pour vous!

suggestion

Le podcast hebdomadaire Soft Skills Engineering est une source intarissable d'informations et de conseils en termes d'emploi dans le secteur du développement de logiciels.

Les animateurs du podcast ont aussi créé une petite communauté virtuelle sur Slack.

Ça vaut le détour.